Quiz : Cybersécurité

Faites le test!

1. Si un courriel affiche l’entête et le logo officiels de ma banque, c’est qu’il est fiable. Vrai ou faux?

Les fraudeurs sont de vrais caméléons. Ils peuvent reproduire à la perfection le look graphique des courriels de votre banque, et même une copie conforme de son site web.
Principe no3 : Mystification

2. En mode Bluetooth, je mets mes données à risque. Vrai ou faux?

Le réseau Bluetooth est souvent responsable de failles de sécurité mettant à risque vos données. Mieux vaut le fermer lorsque vous ne l’utilisez pas.
Risque no4 : Sécurité de vos appareils

3. Un courriel non sollicité me demandant de cliquer sur un lien pour modifier mon mot de passe provient forcément d’un pirate. Vrai ou faux?

Vos institutions ne vous enverront jamais un courriel vous demandant de modifier vos informations ou votre mot de passe sans que vous leur ayez demandé auparavant (en cliquant par exemple sur « Mot de passe oublié » au moment de vous connecter).
Risque no1 : Hameçonnage

4. Un virus peut s’installer sur mon ordinateur via un réseau sans fil public ou gratuit. Vrai ou faux?

Voilà pourquoi il vaut mieux éviter de se connecter à des réseaux non sécurisés.
Risque no2 : Infection

5. En voyage, je cours davantage le risque d’être victime de piratage. Vrai ou faux?

En voyage, nos habitudes sont bousculées. On se connecte plus facilement à des réseaux non sécurisés, ou encore on laisse notre ordinateur sans surveillance dans notre chambre d’hôtel.
Risque no5 : Voyages à l'étranger

6. Dans la barre d’adresse de mon moteur de recherche, une URL débutant par « https:// » signifie que le site est sécurisé. Vrai ou faux?

Lorsqu’un site est sécurisé, l’URL débute pas la mention « https:// ». L’absence de « s » signifie que le site n’est pas sécurisé.
Risque no3 : Mystification

7. Si un courriel affiche le nom de ma banque dans le champ expéditeur, c’est qu’il est officiel. Vrai ou faux?

C’est uniquement en survolant ou en cliquant sur le nom de l’expéditeur que vous pourrez afficher l’adresse courriel et vérifier si elle est officielle. D’ailleurs, les adresses des courriels frauduleux sont le plus souvent louches.
Risque no1 : Hameçonnage

8. Télécharger la pièce jointe d’un courriel peut permettre à quelqu’un de prendre le contrôle de mon ordinateur. Vrai ou faux?

En téléchargeant la pièce jointe, vous pouvez lancer l’installation d’un logiciel malveillant qui donnera aux pirates l’accès à votre ordinateur.
Risque no2 : Infection